Nouvelle-Zélande : agressée seins nus, elle riposte

Cette vidéo n'est plus disponible

Une Américaine de 20 ans se révolte contre un attouchement non consensuel lors d'un festival de musique en Nouvelle-Zélande et revendique un féminisme percutant contre le harcèlement sexuel.

C'est lors du celèbre festival "Rhythm and vines" à Gisborne, en Nouvelle-Zélande, qu'un individu frotte les seins d'une jeune femme avant que son geste ne se retourne contre lui. Assenant à son agresseur plusieurs coups, quelques seconds après, Madeline Anello-Kitzmiller revendique un féminisme percutant. "Je m'étais promis que la prochaine personne à me toucher comme ça, je lui mettrais un coup de poing. Il se trouve que c'est lui qui m'a touché à ce festival, et il a réveillé la colère que j'avais accumulée pas seulement au cours de la journée, mais au cours de ma vie", explique-t-elle. 

"Le problème est que les gens pensent avoir le droit de toucher mon corps sans mon consentement"

Cette Américaine de 20 ans participait à ce festival seins nus. Elle se réjouit de l'écho qu'a eu cet incident sur les réseaux sociaux. "C'est génial de voir qu'il y a des milliers de personnes qui luttent contre le harcèlement et se font entendre, qu'ils soient hommes ou femmes. Chaque commentaire négatif est submergé par ceux des militants qui refusent de tolérer un tel comportement. Le problème est que les gens pensent avoir le droit de toucher mon corps sans mon consentement. Ceux qui pensent avoir ce droit devraient avoir honte", conclut-elle.

Vous êtes à nouveau en ligne