Nicolas Hulot a déposé plainte en diffamation contre le magazine "Ebdo"

Nicolas Hulot le ministre de la Transition écologique, le 28 février 2018 à l\'Élysée.
Nicolas Hulot le ministre de la Transition écologique, le 28 février 2018 à l'Élysée. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le ministre de la Transition écologique a déposé plainte contre le magazine "Ebdo" et les deux auteurs de l'article qui ont fait état de soupçons de viol datant de 2008, visant l'ex-animateur. 

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a déposé une plainte en diffamation contre le magazine Ebdo, a appris franceinfo mardi 6 mars auprès de l'un de ses avocats, confirmant une information de l'AFP.

Le ministre, au gouvernement depuis mai 2017, avait annoncé son intention de réagir quelques jours après la publication dans Ebdo, le 9 février dernier, d'un article faisant état d'une plainte pour viol le visant, déposée en 2008 en Bretagne. Les faits étant prescrits, cette plainte avait été classée sans suite. Nicolas Hulot avait devancé la publication de l'article, démentant, le 8 février, tout comportement inapproprié et dénonçant des rumeurs "ignominieuses".

Nicolas Hulot a déposé plainte, avec constitution de partie civile, contre le magazine Ebdo et contre les deux auteurs de l'article, qui avait suscité de nombreuses critiques

Vous êtes à nouveau en ligne