Loiret : un instituteur condamné à un an de prison ferme pour agression sexuelle sur une élève de quatre ans

L\'instituteur enseignait à La-Chapelle-Saint-Mesmin dans le Loiret. 
L'instituteur enseignait à La-Chapelle-Saint-Mesmin dans le Loiret.  (GOOGLE MAPS)

Cet enseignant a reconnu les faits avant d'être écroué. 

Un instituteur de 52 ans, qui enseignait dans le groupe scolaire Jean-Vilar à La Chapelle-Saint-Mesmin (Loiret), a été condamné à un an de prison ferme lundi 1er avril après avoir agressé sexuellement l'une de ses élèves de quatre ans, rapporte France Bleu Orléans mardi.

Cette fillette a raconté l'agression à ses parents après être rentrée de l'école, la semaine dernière. Elle explique que l'instituteur lui a glissé la main dans la culotte alors qu'elle faisait la sieste.

Son ADN retrouvé sur les vêtements 

Les parents ont demandé à leur fille de mimer la scène sur sa poupée et ont montré la vidéo aux policiers. Ils ont aussi mis les vêtements qu'elle portait ce jour-là dans une enveloppe pour qu'ils soient analysés. L'expertise a révélé la présence de l'ADN de l'agresseur sur les vêtements, et notamment à l'intérieur de la culotte.

L'homme, qui enseigne depuis 24 ans dont six dans cette école et qui n'a pas de casier judiciaire, a reconnu son geste devant le tribunal, disant qu'il le "regrettait" et sans parvenir à l'expliquer. Il a été écroué, a l'obligation de se soigner, et l'interdiction de travailler avec des enfants. L'homme est désormais inscrit au fichier des délinquants sexuels.

Vous êtes à nouveau en ligne