La Fédération française d'athlétisme suspend l'entraîneur Pascal Machat, accusé d'agression sexuelle

L\'entraineur Pascal Machat, le 16 février 2014 à Amiens (Somme).
L'entraineur Pascal Machat, le 16 février 2014 à Amiens (Somme). (FRED HASLIN / MAXPPP)

L'entraineur s'est vu infliger 18 mois de suspension, dont six ferme.

La sanction est tombée. L'entraîneur Pascal Machat, accusé par une athlète d'agression sexuelle, qu'il conteste, s'est vu infliger dix-huit mois de suspension, dont six ferme, par la Fédération française d'athlétisme. Il a "immédiatement" fait appel, a annoncé à l'AFP son avocat, Hubert Delarue, vendredi 27 avril.

Ancien responsable national du demi-fond chez les jeunes, Pascal Machat est aussi visé par une enquête du parquet de Fontainebleau, pour agression sexuelle, après une plainte déposée par l'athlète Emma Oudiou.

Les faits remonteraient au 26 juillet 2014. A l'époque, la coureuse de 19 ans participe à la finale du 3 000 m steeple des championnats du monde junior à Eugene, aux Etats-Unis. Pascal Machat aurait profité de la vulnérabilité de la jeune femme, alors très stressée, pour lui caresser les fesses, l'embrasser dans le cou, la prendre par les hanches et coller son bassin contre ses fesses.