Jonzac : les témoignages des victimes du pédophile présumé

Le dossier judiciaire de l’ancien chirurgien de Jonzac, accusé de pédophilie, pourrait s’alourdir. Des témoignages de victimes vont en ce sens.

Emprisonné depuis fin 2017 à la prison de Saintes (Charente-Maritime), le pédophile présumé qui exerçait comme chirurgien à Jonzac, sera jugé début 2020 : on lui reproche d’avoir violé 4 mineurs de moins de 15 ans. Mais d’autres témoignages pourraient venir s’ajouter au dossier, notamment venant de Bretagne, où le médecin a vécu à Loches (Indre-et-Loire), Quimperlé (Finistère), Lorient (Morbihan) et Vannes (Morbihan). Sabine aurait été agressée dans cette dernière ville, il y a plus de 20 ans. “Nous ne sommes pas seules, il y a un mal-être, il y avait quelque chose qui restait enfoui. Il faut rester la tête haute… Moi, je suis une victime, je n’ai rien fait”, confie la jeune femme. 

Des témoignages concordants

Le pédophile présumé aurait fait d’autres victimes plus récentes, notamment il y a deux ans et demi, une petite fille de 6 ans, l'enfant de ses voisins. “Je lui ai parlé pendant plus d’une heure, je lui ai donné une poupée pour qu’elle me montre ce qui s’est passé. C’est là que j’ai compris qu’il y avait bien eu viol”, témoigne anonymement la mère de la victime. Pour information, des carnets noirs ont été retrouvés au domicile de l’accusé : il y dépeint ses actes pédophiles. Mais pour son avocat, ces récits relèveraient du fantasme, et non de la réalité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne