Harcèlement sexuel : une pétition contre les "frotteurs" pour interpeller la RATP

France 3

Victime de "frotteurs" qui profitent de l'affluence dans les transports en commun pour se coller à certaines usagères, une jeune femme de 25 ans a lancé une pétition pour interpeller la RATP.

Chaque fois qu'elle prend le métro, Alice, 25 ans, est sur ses gardes. Une fois dans la rame, elle cherche le moindre recoin où elle pourra voyager tranquille, sans qu'aucun homme ne puisse user de gestes déplacés. "Quand il y a beaucoup de monde je ne me sens pas à l'aise, j'essaie de me mettre dans les coins…".

Inaction de la RATP

Si la jeune femme est aussi vigilante aujourd'hui c'est parce que depuis son emménagement dans la Capitale il y a un an, elle a été victime de "frotteurs" à de multiples reprises. Un homme se colle à elle, profitant de l'affluence. "Cet homme bougeait derrière moi. J'ai cru que c'était les mouvements du métro. Je me suis vite rendu compte que le jeune homme était juste en train de se frotter à moi, de profiter indirectement de moi".Aujourd'hui, Alice sort de son silence. À travers une pétition en ligne qui a recueilli près de 30 000 signatures, elle souhaite interpeller la RATP et dénonce un manque d'actions contre ces harceleurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne