Etats-Unis : accusé d’attouchement par une actrice, George Bush senior présente ses excuses

George H.W. Bush entouré de son fils George W. Bush, de Jimmy Carter et de Bill Clinton, à College Station (Texas), le 21 octobre 2017.
George H.W. Bush entouré de son fils George W. Bush, de Jimmy Carter et de Bill Clinton, à College Station (Texas), le 21 octobre 2017. (JIM CHAPIN / AFP)

L'actrice Heather Lind a raconté sur Instagram que l’ancien président américain l'avait "touchée par derrière" lors d'une projection il y a quatre ans.

Comme en France, les langues continuent de se délier aux Etats-Unis après l'affaire Weinstein. Et pas seulement dans le cinéma. Cette fois, c'est un ancien président qui est directement visé : George H.W. Bush. L’actrice Heather Lind l’accuse de l’avoir "agressée sexuellement" en la "touchant par derrière" lors de la promotion de la série télévisée Turn : Washington’s Spies en 2013.

Dans un long message publié sur Instagram, mercredi 25 octobre, la comédienne de 34 ans est revenue sur cet incident. "ll m'a sexuellement agressée quand je posais pour une photo (...) Il ne m'a pas serré la main. Il m'a touchée par derrière depuis son fauteuil roulant alors que sa femme Barbara Bush était à côté de lui. Il m'a raconté une blague salace, explique-t-elle. Puis, il m'a touchée de nouveau. Barbara a levé les yeux au ciel, comme pour dire 'oh non, encore !' Son agent de sécurité m'a dit que je n'aurais pas dû me mettre à côté de lui pour la photo."

Le post de Heather Lind a depuis été supprimé. Mais plusieurs médias, dont le Daily Mail (en anglais) ont pu faire une capture d'écran.

"Une tentative d'humour"  

Heather Lind y explique également avoir décidé de sortir du silence après avoir vu l'ancien locataire de la Maison Blanche, aujourd'hui âgé de 93 ans, sur la scène lors d’un concert caritatif en faveur des victimes des ouragans ayant ravagé le sud des Etats-Unis et les Caraïbes il y a quelques jours.

Dans un communiqué envoyé au Daily Mail et au New York Daily News, un porte-parole du 41e président des Etats-Unis invoque "une tentative d'humour". "Le président Bush n'aurait jamais tourmenté quelqu'un intentionnellement, dans aucun cas de figure, et il s'excuse très sincèrement si sa tentative d'humour a blessé Madame Lind", peut-on lire. 

Vous êtes à nouveau en ligne