Espagne : la colère monte après la remise en liberté de "La Meute"

FRANCE 3

Les Espagnols sont dans la rue pour s'opposer à la libération hier, vendredi 22 juin, de cinq jeunes hommes condamnés à neuf ans de prison pour abus sexuels sur une jeune fille de 18 ans.

C'est une libération qui scandalise l'Espagne. Ces trois jeunes hommes qui sortent du centre pénitentiaire de Pampelune (Espagne) font partie d'une bande, "La meute", comme ils se sont eux-mêmes surnommés. Tous ont été condamnés pour avoir abusé d'une jeune femme en 2016. Une affaire très médiatisée en Espagne. Mais hier, vendredi 22 juin, les juges ont autorisé leur libération sous contrôle judiciaire.

"Ce n'est pas un abus mais un viol !"

Une décision qui passe très mal dans le pays. Depuis, les Espagnols crient dans la rue leur mécontentement. Plus loin, une jeune fille scande : "Ce n'est pas un abus mais un viol !". Les faits remontent à 2016 lors des fêtes de Pampelune. Ces hommes tombent sur une jeune fille esseulée dans la ville. En quelques minutes, ils la cernent et abusent d'elle. Tout est filmé et diffusé ensuite sur les réseaux sociaux. C'est en avril dernier que "La meute" est condamnée à neuf ans de prison pour abus sexuel et non viol. Aujourd'hui la mairie de Pampelune souhaite la révision de la mise en liberté des jeunes hommes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne