Chirurgien accusé de pédophilie en Charente-Maritime : les parents d'une fillette témoignent

France 2

Une fillette de 6 ans est à l'origine des révélations d'une vaste affaire de pédophilie en France. Elle aurait été violée par un chirurgien de Jonzac (Charente-Maritime), incarcéré depuis deux ans. Près de 200 noms ont été retrouvés par les enquêteurs chez lui dans un carnet. Un journal intime scabreux.

Depuis deux ans, ce sont des parents partagés entre la peine et la colère. Au printemps 2017, à Jonzac (Charente-Maritime), leur fillette de 6 ans leur avoue avoir été violée par leur voisin, un chirurgien de 66 ans. Son témoignage lance l'enquête et déclenche d'autres plaintes, notamment des nièces du sexagénaire. Depuis avril 2017, il est incarcéré à la maison d'arrêt de Saintes (Charente-Maritime) pour quatre affaires de viols ou d'agressions sexuelles sur mineurs. Un premier procès doit avoir lieu début 2020. Selon l'avocate de la famille, l'homme présente un profil particulièrement inquiétant.

Déjà condamné en 2005

Lors de l'instruction, les enquêteurs ont découvert à son domicile des carnets particulièrement troublants. À partir des années 1990, le médecin y a consigné plus de 200 noms et décrit les abus sexuels qu'il aurait commis. Son avocat, lui, évoque de simples fantasmes. Les enquêteurs cherchent aujourd'hui à identifier ces victimes potentielles à travers la France. Avant de travailler à Jonzac, le médecin a aussi exercé dans des hôpitaux en Bretagne et en Touraine. En 2005, il avait déjà été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour détention d'images pédopornographiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne