"Balance Ton Porc" : l'initiatrice du mouvement Sandra Muller condamnée pour diffamation

FRANCE 3

Sandra Muller, qui a lancé le mouvement #BalanceTonPorc, a été condamnée mercredi 25 septembre pour avoir diffamé l'homme qu'elle accuse de harcèlement. Elle estime que c'est un coup dur pour la cause des femmes.

C'est la première qui a osé briser le silence en France : Sandra Muller a lancé le mouvement #BalanceTonPorc le 13 octobre 2017 sur Twitter. Deux ans plus tard, elle a été condamnée pour diffamation à verser 20 000 euros à celui qu'elle dénonçait, mercredi 25 septembre 2019. "Cela veut dire que les victimes qui ont parlé vont être démotivées, que celles qui vont vouloir parler vont avoir du mal. Le message que l'on fait passer, c'est 'taisez-vous'", a-t-elle déclaré.

Faire appel

Les juges retiennent le retentissement mondial de l'affaire. À l'époque, dans un tweet, elle invite les personnes à dénoncer les comportements de harcèlement sexuel rencontrés dans le monde professionnel. Puis, pour donner l'exemple, elle dénonce le comportement d'un homme qu'elle désigne nommément : Éric Brion. Lors du procès, l'avocate d'Éric Brion a indiqué qu'il n'avait pas travaillé avec Sandra Muller et qu'il s'était excusé. Cette dernière fera appel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne