Athlétisme : la plainte pour viol déposée par une jeune sprinteuse n'avait jamais été transmise au parquet

Le parquet de Créteil (Val-de-Marne) a indiqué ouvrir une enquête préliminaire visant Giscard Samba, entraîneur phare de l\'US Créteil. (Photo d\'illustration)
Le parquet de Créteil (Val-de-Marne) a indiqué ouvrir une enquête préliminaire visant Giscard Samba, entraîneur phare de l'US Créteil. (Photo d'illustration) (BEN STANSALL / AFP)

C'est par un signalement effectué, mi-mars, par la Direction de la jeunesse et des sports du Val-de-Marne que le parquet de Créteil a été avisé de l'existence d'une plainte pour trois viols à l'encontre de l'entraîneur d'athlétisme Giscard Samba.

La plainte déposée en juin 2017 par une sprinteuse de 21 ans qui accuse l'entraîneur d'athlétisme Giscard Samba de trois viols n'a jamais été transmise au parquet de Créteil (Val-de-Marne), a appris franceinfo de source judiciaire, mardi 10 avril, confirmant une information du journal Le Parisien.

Contraire aux règles

Le parquet de Créteil n'a pas été avisé immédiatement contrairement aux règles. C'est un signalement effectué par la Direction de la jeunesse et des sports du Val-de-Marne, mi-mars, qui en a informé l'institution judiciaire. Ce dernier a donc ouvert une enquête, le 3 avril, pour "viol, agression sexuelle et harcèlement sexuel", neuf mois après cette plainte oubliée.

Une enquête administrative a été ouverte, a indiqué à franceinfo la préfecture de police de Paris. Giscard Samba n'a pas encore été entendu. Le technicien accusé par d'autres d'athlètes de comportement déplacé a été suspendu par son club, l'US Créteil, à titre conservatoire.