Grand Est : un insecte tueur d'arbres

FRANCE 2

Une épidémie dévaste les forêts du Grand Est. En cause, le scolyte, un petit insecte qui dévore les épicéas. Les gardes forestiers et les sylviculteurs sont démunis.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La forêt domaniale de Verdun (Meuse) est grignotée de l'intérieur. Ces épicéas centenaires, qui représentent un cinquième de la forêt, tombent à terre. Sur cette parcelle de trois hectares, pas un seul n'a échappé à la coupe. Ils ont été attaqués par un petit insecte, le scolyte, qui pullule depuis l'été dernier dans le Grand Est. Les larves minuscules creusent des galeries sous l'écorce des épicéas, ce qui fait dépérir l'arbre, en plus du champignon transporté par les larves adultes.

Une épidémie qui touche tout le Grand Est

On peut en trouver jusqu'à 30 000 pour chaque m3 de bois. La prolifération de ces insectes est facilitée par les derniers étés, particulièrement secs et chauds. Surtout que les épicéas, affaiblis par la sécheresse, n'ont pas pu se défendre. Mais l'épidémie est loin de se limiter à Verdun : le phénomène progresse et les professionnels s'inquiètent, car le bois perd de sa valeur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne