Bataille de Verdun : le souvenir des poilus

FRANCE 3

À l'occasion du centenaire de cette bataille majeure de la guerre 1914-18, France 3 revient sur ce conflit entre la France et l'Allemagne, sans vainqueur, ni vaincu.

Sous un orage d'acier, la terre vole en geyser et avale les hommes. C'est l'enfer de Verdun. En 1916, les Allemands mettent les gros moyens, avec l'artillerie la plus lourde  jamais utilisée, avec des armes chimiques et des lance-flammes pour nettoyer les tranchées. 60 millions d'obus vont être tirés, les environs de Verdun sont méconnaissables.

Les rescapés traumatisés

Au bout de dix mois, les forces en présence vont retrouver leurs positions d'avant-bataille. On se bat pour des mètres carrés. Douaumont est ainsi pris le 2 mars par les Allemands, le 3 par les Français, qui le perdent le 4. La bataille ne cessera d'hanter les rescapés, des années après. "Vu du ciel, c'était un paysage extrêmement chaotique, on peut dire lunaire", disait le Général d'Harcourt en 1966. Dans cette bataille qui fera 300 000 morts, les soldats s'inventent un quotidien dans les lettres qu'ils envoient. Et malgré la censure, ils racontent leur dégoût de ce conflit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne