Les 4 vérités : "Une famille sur trois se reconnaît dans le soldat inconnu", déclare Jean-Pierre Guéno

FRANCE 2

L'historien et écrivain Jean-Pierre Guéno est l'invité des 4 vérités. Il s'exprime sur le souvenir de la Première guerre mondiale, en ce jour de commémorations.

Alors que la France se recueille et se souvient de la Première guerre mondiale ce mercredi 11 novembre 2015, Jean-Pierre Guéno est l'invité des 4 vérités sur France 2. Il y a 100 ans tout juste, le conflit s'enlisait. "Les tranchées vont devenir les tombeaux des Poilus", confie l'historien.

L'époque est marquée par les décisions de généraux incompétents et par les mutineries. Verdun est l'exemple typique d'une erreur stratégique terrible. Le général Joffre refuse d'admettre que Verdun devient un problème. En 2016, le combat avec les Allemands est dévastateur pendant des mois. De chaque côté, les fautes stratégiques s'accumulent.

Hommage à tous les soldats

Depuis 2012, on commémore le 11-novembre l'ensemble des soldats tombés pour la France. "Il ne faut pas oublier tous ces gens-là qui n'ont pas forcément de monument aux morts", assure Jean-Pierre Guéno, qui conclut : "Il faudrait qu'il y ait de moins en moins de soldats inconnus à l'avenir. Il ne faut pas oublier qu'un tiers des 1,5 million de morts de la Grande guerre n'ont jamais été identifiés. Une famille sur trois se reconnaît dans le soldat inconnu".

Vous êtes à nouveau en ligne