Bataille de la Somme : une page oubliée de la Grande Guerre

France 3

À la veille du centenaire de la bataille de la Somme, qui sera célébré vendredi 1er juillet, France 3 s'intéresse à cette bataille meurtrière moins connue que celle de Verdun.

Cent ans après, la campagne picarde a retrouvé sa couleur verte, mais la terre conserve ses cicatrices. Des bosses et des cratères stigmates de l'artillerie lourde utilisée quatre mois durant pour faire plier les Allemands. C'est la Bataille de la Somme : sur 45km, trois armées s'affrontent. Une bataille plus courte que celle de Verdun, mais plus meurtrière. Rien qu'au premier jour de la bataille, les Britanniques perdent 20 000 hommes en quelques heures. 

1,2 million de morts, blessés et disparus 

"J'ai 29 ans, il y a cent ans, mon arrière-grand-père et mon arrière-grand-oncle sont venus ici. C'est fabuleux de venir ici où ils ont été", confie une jeune Britannique. En Picardie, Britanniques, Canadiens, Néo-Zélandais viennent sur les traces de cette bataille. La Bataille de la Somme est restée dans les mémoires en Grande-Bretagne et dans tout le Commonwealth comme une gigantesque boucherie. Aujourd'hui, la capitale picarde salue ses héros venus d'outre-Manche. Dans les coins de rue sur les murs, les photos sont affichées. Une bataille capitale pourtant encore méconnue de beaucoup de Picards. En novembre 1916, on compte 1,2 million de morts, blessés et disparus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne