Mémoire : découverte de la nécropole de Notre-Dame-de-Lorette

Voir la vidéo
FRANCE 3

Emmanuel Macron est attendu jeudi 8 novembre au Mémorial de 1914-1918 de Notre-Dame-de-Lorette à Souchez (Pas-de-Calais). C'est le plus grand cimetière militaire français. Les corps de plus 40 000 poilus y reposent. 

Ce lieu est rempli d'histoire. "Il y a 42 000 soldats français inhumés dans le cimetière de Notre-Dame-de-Lorette à Souchez (Pas-de-Calais) sous deux formes. 20 000 d'entre eux sont sous des croix individuelles, ils ont donc été identifiés. Dans d'autres endroits, on retrouve des fosses communes avec des groupes de 1 000 à 5 000 soldats. En tout, il y a huit fosses communes qui regroupent 22 000 soldats tués entre 1914 et 1915", explique Yves Le Manier, historien. Le monde entier est venu se battre sur cette colline de Lorette et des jeunes, par milliers, y ont laissé leur vie. Conquis par les Allemands au début de la guerre, ce promontoire naturel a été pris et repris d'abord par les Français puis par les Britanniques, les Canadiens, les Australiens, les Africains. Surnommée la colline sanglante, Lorette était devenue un charnier.

Des corps découverts sous l'anneau de la mémoire

1,4 million de Français tués, plus de trois millions de blessés, des villes et des campagnes anéanties, des populations déplacées. 1914-1918 est un épouvantable carnage en France, mais aussi dans le monde. Pour rendre hommage aux nombreux soldats tombés dans le Nord-Pas-de-Calais, un anneau à mémoire a été inauguré en 2014. Des fouilles ont été faites avant de le réaliser et des corps ont été découverts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne