11-Novembre : les commémorations se poursuivent samedi soir au musée d'Orsay

Ce direct est terminé.

Le président de la République retrouve la chancelière allemande dans ce lieu où fut signé l'armistice de 1918.  

Un lieu chargé de mémoire. Emmanuel Macron a commémoré le centenaire du 11-Novembre avec Angela Merkel, samedi 10 novembre, à Rethondes, dans la forêt de Compiègne, où fut signé l'armistice de 1918. Ensemble, ils ont rendu hommage aux soldats français et allemands morts lors de la Première Guerre mondiale. Les deux responsables doivent rejoindre, dans la soirée, plusieurs autres chefs d'Etat et de gouvernement au musée d'Orsay, pour une visite de l'exposition sur Picasso et un dîner protocolaire. 

>> Suivez notre direct du dimanche 11 novembre

Programme allégé pour le président américain. Donald Trump a annulé un déplacement prévu au cimetière américain de Bois Belleau, dans l'Aisne. "En raison d'une mauvaise météo, l'hélicoptère du chef d'Etat américain est dans l'impossibilité d'atterrir", selon France 3 Hauts-de-France. Il participera, dans la soirée, à un dîner au Musée d'Orsay en compagnie, entre autres, de son homologue français, Emmanuel Macron, et de la chancelière allemande, Angela Merkel. Une journée à suivre en direct sur franceinfo.fr et franceinfo canal 27. 

 Le tweet de Trump. Donald Trump a attaqué bille en tête Emmanuel Macron, dès son atterrissage en France, vendredi soir, dans un tweet ravageur, jugeant "insultants" les propos du président français qui avait plaidé, mardi, pour la création d'une "véritable armée européenne" pour se protéger notamment des Etats-Unis. Avant le début de leur entretien officiel, samedi matin, les deux hommes ont joué la carte de l'apaisement.

Une semaine d'itinérance. Emmanuel Macron a achevé, vendredi, sa tournée dans le Nord et l'Est par une halte dans la Somme, où il a visité avec la Première ministre britannique Theresa May le Mémorial franco-britannique de Thiepval.

Des visites émaillées de polémiques. Tout au long de la semaine, le périple entamé dimanche 4 novembre par Emmanuel Macron a été marqué par de nombreux contacts avec la population, virant parfois à l'invective. Le chef de l'Etat a également suscité une controverse après ses propos sur le maréchal Pétain, pour lequel il n'a, selon lui, "jamais été question d'avoir une célébration individuelle"

Le point culminant du centenaire. Dimanche, après une cérémonie le matin à l'arc de triomphe, aura lieu l'après-midi le Forum de Paris sur la paix, dans la grande halle de la Villette, en présence d'une soixantaine de chefs d'Etat. Angela Merkel doit prononcer le discours d'ouverture.

Vous êtes à nouveau en ligne