Centenaire de l'Armistice : pour Macron, une "itinérance commémorative" et des rendez-vous politiques

Emmanuel Macron, lors d\'une conférence de presse à Prague (République Tchèque), le 26 octobre 2018. 
Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse à Prague (République Tchèque), le 26 octobre 2018.  (MICHAL CIZEK / AFP)

Le chef de l'Etat sera dans les régions Grand-Est et Hauts-de-France du 4 au 10 novembre.

Un programme chargé attend le président de la République, après ses quelques jours de pause. Du dimanche 4 novembre au samedi 10 novembre, Emmanuel Macron se rendra dans les régions Grand Est et Hauts-de-France pour y suivre "une itinérance commémorative" afin de célébrer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, indique l'Elysée. 

Au cours de son déplacement, le chef de l'Etat se rendra sur les sites meurtris par la guerre, comme Verdun (Meuse), Péronne (Somme) ou la nécropole de Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais). Chaque étape sera aussi l'occasion d'aborder "les préoccupations actuelles" des départements visités, dont certains sont touchés par la désindustrialisation, a fait savoir l'Elysée à l'AFP.

Des visites thématiques

Ces rendez-vous interviennent alors que l'exécutif tente d'améliorer les relations avec les collectivités locales, qui se sont tendues sur plusieurs dossiers : coupes dans les emplois aidés, coût exponentiel des aides sociales pour les départements, suppression de la taxe d'habitation, limitation des dépenses des principales collectivités ou encore limitation de la vitesse à 80 km/h.

Ainsi, le 7 novembre, il se rendra dans un Ephad de Rozoy-sur-Serre (Aisne) et participera à une table ronde sur "les services publics dans le domaine de la santé, en milieu rural et leur importance pour le maintien du tissu économique local". Le lendemain, le président visitera l'usine Renault de Maubeuge (Nord). La journée du 9 novembre sera quant à elle consacrée au plan pauvreté à Lens (Pas-de-Calais).

Vous êtes à nouveau en ligne