Abandon de Gammy

Une jeune femme de 21 ans, qui vit au sud de Bangkok, a porté pour un couple d'Australiens deux enfants dans le cadre d'une gestation pour autrui (GPA). Elle accuse désormais le couple d'avoir abandonné le garçon, Gammy, trisomique.

Le recours à la gestation pour autrui (GPA) - ou aux mères porteuses - est utilisé par les couples hétérosexuels en cas d'infertilité féminine liée à l'absence d'utérus et à sa déformation, ou par des couples homosexuels (de deux hommes) qui souhaitent devenir parents.

Certains pays ont légalisé cette pratique mais elle reste interdite dans beaucoup de pays. Un "tourisme procréatif" a émergé, dont la Thaïlande est un des exemples. 

plus
plus