Violences faites aux femmes : une mobilisation nationale pour envoyer un message au gouvernement

France 2

À Paris, une marche contre les violences faites aux femmes est organisée samedi 23 novembre à partir de 14 heures au départ de la place de l'Opéra.

Samedi 23 novembre, beaucoup d'anonymes sont attendus place de l'Opéra dans le cadre de la marche organisée contre les violences faites aux femmes. "Mais aussi des victimes, partis politiques, ou encore des personnalités comme Vincent Trintignant ou Clara Luciani. Ils ont tous un objectif commun : demander plus de moyens et des mesures concrètes au gouvernement", explique le journaliste Jules Lonchampt en duplex de la place de l'Opéra pour le 13 Heures.

Les organisateurs attendent plus de monde qu'en 2018

Les manifestants et les manifestantes veulent envoyer un message fort avec un slogan choc : "pas une de plus", en référence aux 137 féminicides déjà recensés par les associations en 2019. "36 manifestations sont prévues en France. Des cars ont même été spécialement affrétés en régions pour rejoindre la place de l'Opéra, d'où le cortège s'élancera à 14 heures", poursuit le journaliste de France 2. Les organisateurs espèrent rassembler un peu plus de monde qu'en 2018, où 50 000 personnes avaient défilé dans les rues. Ils veulent également envoyer un message fort au gouvernement et leur mettre la pression, à deux jours de la fin du Grenelle des violences faites aux femmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne