Moselle : une femme retrouvée morte dans son appartement, la thèse du féminicide avancée

Creutzwald en Moselle.
Creutzwald en Moselle. (GOOGLE MAPS / FRANCEINFO)

Le corps d'une femme de 53 ans a été découvert lundi 16 septembre. La victime s'était déjà plainte des violences conjugales qu'elle subissait.

Le corps d'une femme a été retrouvé lundi 16 septembre dans un appartement de la cité Maroc de Creutzwald (Moselle), rapporte France Bleu Lorraine Nord. L'hypothèse du féminicide est avancée par le procureur de la République de Metz, Christian Mercuri.

Ses collègues lancent l'alerte 

Ce sont ses collègues qui ont alerté les pompiers lundi matin, en constatant l'absence au travail de la femme de 53 ans. Les secours ont par la suite découvert son corps dans son appartement. Le mari de la victime, suspect principal, était recherché par les gendarmes lundi soir.

Cette femme avait déjà alerté ses collègues sur les violences conjugales qu'elle subissait. Cette habitante de Creutzwald travaillait pour l'association ASBH et s'occupait du périscolaire dans une école primaire de la ville. Elle avait par ailleurs, selon France Bleu Lorraine Nord, engagé des démarches pour quitter son mari et l'appartement qu'elle partageait avec lui dans la cité Maroc.

"On ne peut que s'insurger contre ces violences conjugales, il faut un système plus répressif", a déclaré à France Bleu Lorraine Nord le maire de Creutzwald Jean-Luc Wozniack. Si la thèse du féminicide est confirmée, il s'agirait du 106e féminicide depuis le début de l'année en France.

Vous êtes à nouveau en ligne