Haute-Garonne : un homme soupçonné de violences conjugales interpellé par le GIGN et placé en garde à vue

 Lussan-Adeilhac, en Haute-Garonne.
 Lussan-Adeilhac, en Haute-Garonne. (GOOGLE MAPS)

L'homme, déjà connu pour des faits de violences, été interpellé par le GIGN de Toulouse vendredi dans la matinée, à Lussan-Adeilhac, en Haute-Garonne. La veille, la femme s'était réfugiée chez son voisin. Les deux enfants du couple sont sains et sauf.

Un homme soupçonné de violences conjugales a été interpellé sans heurt par le GIGN de Toulouse ce vendredi matin vers 7h30 en Haute-Garonne et placé en garde à vue, a appris franceinfo auprès d'une source gendarme. Une arme a été saisie par les enquêteurs.

Jeudi 23 juillet dans la soirée, vers 23h20, la gendarmerie a été appelée pour intervenir sur des violences intrafamiliales au sein d'un couple à Lussan-Adeilhac, en Haute-Garonne. À leur arrivée, la femme était réfugiée chez son voisin. Selon lui, l'homme a menacé son épouse avec une arme avant de rentrer chez lui, mais les gendarmes ne le trouvent pas dans l'habitation.

Un négociateur engagé et le GIGN sur les lieux

L'homme étant déjà connu pour des faits de violences, le groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Garonne a déployé un dispositif de sécurisation autour du domicile, un négociateur a été engagé et le GIGN s'est déplacé sur les lieux. L'homme a finalement été interpellé dans la matinée. La brigade de recherches de Muret mène l'enquête. Les deux enfants du couple, de 16 mois et 9 ans, sont sains et sauf.

Vous êtes à nouveau en ligne