Féminicides

La maison du couple à Oberhoffen-sur-Moder.

Féminicide dans le Bas-Rhin : le mari mis en examen pour "meurtre sur conjoint" et placé en détention

Un véhicule de gendarmerie. (Illustration). 

Féminicide dans le Bas-Rhin : "15 à 20 minutes sur un délai d'intervention de nuit, c'est récurrent", affirme la porte-parole de la gendarmerie

La maison du couple à Oberhoffen-sur-Moder.

Féminicide dans le Bas-Rhin : le mari est mis en examen pour "meurtre sur conjoint" et placé en détention

Sylvia Walter a été poignardée par son mari qu\'elle voulait le quitter, dimanche 10 novembre. Sa fille, Stella Guitton, accuse les gendarmes d\'avoir mis trop de temps à intervenir. 

Bas-Rhin : une femme tuée par son mari sous les yeux de sa fille

Dimanche soir à Oberhoffen-Sur-Moder (Bas-Rhin), Sylvia Walter est morte chez elle, poignardée à plusieurs reprises par son mari violent avec lequel elle était en instance de divorce.

Bas-Rhin : une femme tuée sous les yeux de sa fille

Une affiche contre les fémincides, le 5 septembre 2019.

Bas-Rhin : 131e féminicide depuis de la début de l'année

Céline Piques, porte-parle d\'Osez le féminisme, sur franceinfo, le 12 novembre 2019.

VIDEO. Féminicide dans le Bas-Rhin : "On dit aux femmes : 'quittez votre mari', mais on ne leur donne pas les possibilités de le faire", dénonce Osez le féminisme

"J'ai eu le temps de voir ma mère mourir" : la fille d'une victime de féminicide dans le Bas-Rhin reproche aux gendarmes d’être arrivés trop tard

Stella Guitton s\'exprime après la mort de sa mère, tuée par son mari, dimanche à Oberhoffen-sur-Moder.

"J'ai eu le temps de voir ma mère mourir" : la fille d'une victime de féminicide dans le Bas-Rhin reproche aux gendarmes d'être arrivés trop tard

Ce nouveau féminicide a eu lieu dans le domicile conjugal de Oberhoffen-sur-Moder, en Alsace.

Bas-Rhin : une femme de 40 ans tuée par son mari à Oberhoffen-sur-Moder

 Un homme a été a été mis en examen pour meurtre sur conjoint, le 10 novembre 2019, après avoir avoué avoir étranglé sa femme à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).  

Levallois-Perret : le compagnon d'une femme retrouvée morte étranglée à son domicile a été écroué

A l\'intérieur de l\'hémicycle du Palais du Luxembourg (Paris), où siège le Sénat, le 17 novembre 2016.

La proposition de loi sur les violences conjugales adoptée au Sénat

Le cabanon dans lequel le corps de la victime a été retrouvé, le 27 octobre 2019 à Creil (Oise).

Féminicide : ce que l'on sait du meurtre d'une adolescente à Creil

Numéro de téléphone d\'urgence (39 19) pour lutter contre les violences conjugale. Le 3 septembre 2019 à l\'hôtel Matignon, lors du Grenelle des violences conjugales.

Violences conjugales : avec leurs initiatives, les tribunaux prennent les devants

Le 3919 est un numéro d\'écoute destiné aux femmes victimes de violences conjugales.

Violences conjugales : les premières propositions du Grenelle

La secrétaire d\'Etat chargée de l\'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, lors du lancement du Grenelle des violences conjugales, le 3 septembre 2019, à Matignon, à Paris.

Grenelle des violences conjugales : trois questions sur le "suicide forcé" qu'un groupe de travail veut inscrire dans la loi

La secrétaire d\'Etat chargée de l\'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, lors du lancement du Grenelle des violences conjugales, le 3 septembre 2019, à Matignon.

Grenelle des violences conjugales : quelles sont les mesures proposées au gouvernement par les groupes de travail ?

Caroline De Haas, s\'exprime lors d\'une manifestation dénonçant le 100ème féminicide de l\'année, le 1er septembre 2019, à Paris.

Grenelle des violences faites aux femmes : "On ne fera pas reculer les féminicides sans mettre de moyens supplémentaires sur la table", déclare Caroline de Haas

Numéro de téléphone d\'urgence (39 19) pour lutter contre les violences conjugale. Le 3 septembre 2019 à l\'hôtel Matignon, lors du Grenelle des violences conjugales.

Violences faites aux femmes : des experts évaluent à 217 le nombre de femmes victimes de "suicides forcés"

La secrétaire d\'Etat à l\'Égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, lors du lancement du Grenelle des violences conjugales, le 3 septembre 2019, à Matignon.

Grenelle des violences conjugales : Schiappa veut un "protocole clair" pour l'accueil des victimes par les policiers et les gendarmes

Une affiche contre les féminicides à Paris, le 10 octobre 2019 (photo d\'illustration).

Féminicide : 70% des auteurs de violences conjugales avaient déjà commis des violences répétées sur la victime

Une mère de quatre enfants, âgée de 32 ans, a été retrouvée morte, tuée au couteau, sur son palier. Elle avait porté plainte contre son ex-compagnon pour violence, ce dernier est activement recherché. C\'est le 124e féminicide en France en 2019.

Bordeaux : une femme retrouvée poignardée sur son palier

Des militantes féministes effectuent un \"die-in\", le 19 octobre 2019 sur la place de la République, à Paris, afin de sensibiliser le grand public à la question des féminicides.

TRIBUNE. "Nous porterons la voix de celles qui ne peuvent plus parler" : plus de 150 personnalités appellent à défiler contre les violences faites aux femmes

VIDEO. Féminicides : \"Je suis désolée parce que demain, tu vas mourir\" : le message poignant d\'Anne-Cécile Mailfert

VIDEO. Féminicides : "Je suis désolée parce que demain, tu vas mourir" : le message poignant d'Anne-Cécile Mailfert

En moyenne dans le monde, chaque adulte a consommé 6,5 litres d\'alcool pur en 2017, contre 5,9 litres en 1990. Cette quantité devrait atteindre 7,6 litres d\'ici 2030, selon des estimations. (Photo d\'illustration)

Violences conjugales : l'alcool est-il un facteur trop négligé ?

Dimitri Houbron, lors d\'une séance de questions au gouvernement à l\'Assemblée nationale, le 16 mai 2018.

Prise en charge des violences conjugales : un député se glisse dans le quotidien d'une femme battue, le temps d'une journée

Un \"die-in\" est organisé place de la République à Paris pour dénoncer les féminicides en France, le 19 octobre 2019. 

"Macron, il faut se réveiller !" : des personnes s'allongent sur le sol à Paris pour protester contre les féminicides

Nicole Belloubet, ministre de la Justice, était l\'invitée de franceinfo mercredi 16 octobre 2019.

VIDEO. "Nous allons commander 1 000 bracelets" antirapprochement pour lutter contre les féminicides, affirme Nicole Belloubet

Le dispositif d\'alerte testé dans l\'Yonne.

Féminicides : un bouton d'urgence connecté testé dans l'Yonne

VIDEO. \"Il faut porter la douleur de ces femmes\" : dans les coulisses d\'une action choc des Femen 

VIDEO. "Il faut porter la douleur de ces femmes" : dans les coulisses d'une action choc des Femen

1234567891010

Vous êtes à nouveau en ligne