Vincent Lambert : le médecin annonce un nouvel arrêt des traitements à compter de mardi

Vincent Lambert sur son lit d\'hôpital, en 2013.
Vincent Lambert sur son lit d'hôpital, en 2013. (FRANCE 2 / FRANCEINFO)

La Cour de cassation avait ouvert la voie à un nouvel arrêt des traitements.

Le docteur Sanchez, médecin au CHU de Reims, a annoncé un nouvel arrêt des traitements de Vincent Lambert mardi 2 juillet, a indiqué son neveu François Lambert à franceinfo. Il annonce qu'il se rend au chevet de son oncle à l'hôpital mardi midi. 

La Cour de cassation, la plus haute juridiction judiciaire française, a ouvert la voie vendredi 28 juin à ce nouvel arrêt des soins, en cassant l’arrêt de la cour d’appel qui avait ordonné, le 20 mai, le maintien des soins vitaux prodigués à Vincent Lambert. Un nouveau rebondissement dans cette affaire puisque l'arrêt des traitements avait débuté le matin même, après plusieurs recours infructueux des parents.

Une famille déchirée

Lundi 1er juillet, la mère de Vincent Lambert, opposée à l'arrêt des soins, avait pris la parole à l'ONU à Genève pour lancer "un appel au secours". "Sans votre intervention, mon fils Vincent Lambert sera euthanasié par un médecin en raison de son handicap cérébral", avait déclaré Viviane Lambert. "Il est en état de conscience minimale, mais il n'est pas un légume", avait-elle ajouté. Le comité de l'ONU pour les droits des personnes handicapées avait lui-même demandé le maintien des soins en attendant l'examen du dossier sur le fond.

>> Grand format. Comment le sort de Vincent Lambert a déchiré sa famille

Depuis un accident de la route survenu en 2008, Vincent Lambert est tétraplégique, en état végétatif. Sa famille se déchire depuis 2013 sur l'arrêt ou non des soins à porter à cet homme âgé aujourd'hui de 42 ans. Vincent Lambert avait, selon ces proches, "clairement" indiqué avant l'accident ne pas souhaiter d'acharnement thérapeutique, sans laisser de consigne écrite. Ses parents, fervents catholiques soutenus par une sœur et un demi-frère, contestent depuis 2013 tout arrêt des traitements.

L'arrêt des traitements consiste pour les médecins à arrêter la nutrition et l'hydratation artificielles qui sont prodiguées à Vincent Lambert, tout en mettant en œuvre une "sédation profonde et continue" jusqu'à sa mort.

Vous êtes à nouveau en ligne