VIDEO. "La médecine ne peut plus rien offrir à Vincent" : l'épouse de Vincent Lambert témoigne

JOSEE BLANC-LAPIERRE - FREDERIC BOHN / FRANCE 2

Vincent Lambert est plongé dans le coma depuis 2008. Maintenu en vie artificiellement, les membres de sa famille s'opposent sur la question de l'arrêt des traitements.

Par amour, elle souhaite laisser mourir son mari. Rachel Lambert est au chevet de son mari, Vincent Lambert, depuis son accident de moto en 2008. Ce dernier est tétraplégique plongé dans un coma artificiel et maintenu en vie artificiellement. Les médecins et une partie de la famille souhaitent l'arrêt des traitements, mais les parents de Vincent Lambert s'y opposent.

"Il voulait vivre les choses pleinement"

Après la décision du Conseil d'Etat autorisant l'arrêt des soins, la famille est désormais suspendue aux lèvres de la Cour européenne des droits de l'Homme qui doit statuer sur le cas de Vincent Lambert. "Vincent, c'était inacceptable pour lui d'être totalement dépendant et d'être cloué à un lit, il voulait vivre les choses pleinement", déclare Rachel Lambert, assurant avoir déjà parlé de la fin de vie avec son mari avant son accident.

L'épouse de Vincent Lambert raconte son parcours dans un livre, Vincent, parce que je l'aime, je veux le laisser partir (éditions Fayard). "On a été au bout de ce parcours médical, la médecine ne peut plus rien offrir à Vincent, et là elle s'est montrée humble en voulant se retirer", ajoute-t-elle. "Notre situation est terrible, l'accident est terrible, l'état végétatif est terrible, la mort est terrible", explique Rachel Lambert.

Vous êtes à nouveau en ligne