Affaire Vincent Lambert : un nouvel arrêt des soins initié

FRANCE 2

Le médecin du CHU de Reims (Marne) a annoncé à la famille de Vincent Lambert un nouvel arrêt des traitements mardi 2 juillet.

Le médecin de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans, a engagé mardi 2 juillet un nouvel arrêt des traitements, rendu possible vendredi 28 juin par la Cour de cassation. Assiste-t-on pour autant à l'épilogue dans cette affaire ? "C'est en tout cas le souhait d'une partie de la famille de Vincent Lambert, de son épouse, de ses frères et de ses sœurs, qui souhaitent l'arrêt des traitements et sont d'ailleurs en accord complet avec le corps médical", explique le journaliste de France 2 Jean Chamoulaud, en direct du CHU de Reims (Marne).

Vers une plainte contre le médecin ?

Mais une autre partie de la famille, les parents de Vincent Lambert en tête, sont farouchement opposés à l'arrêt des soins de leur fils. Ils étaient d'ailleurs au chevet du patient mardi. "Il faut dire que c'est la troisième fois que les médecins arrêtent d'hydrater et d'alimenter Vincent Lambert depuis son accident il y a dix ans", indique le journaliste. Les parents ont épuisé tous les recours judiciaires possibles, mais il semblerait que les avocats des parents de Vincent Lambert n'excluraient pas la possibilité d'attaquer en justice le médecin de leur fils s'il décidait de poursuivre la cessation des soins.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne