Affaire Vincent Lambert : la vidéo troublante

France 2

Certains proches du tétraplégique ont diffusé une vidéo le montrant sur son lit d'hôpital pour tenter d'infirmer son état végétatif. Le reportage de France 2.

L'affaire Vincent Lambert vire au combat médiatique ce mercredi 10 juin, au lendemain de la mise en ligne sur le web d'une vidéo tournée par le comité qui milite pour le maintien en vie du tétraplégique. Pour respecter l'intimité de Vincent Lambert, France 2 a choisi de flouter son visage.

On voit le patient, en état neurovégétatif depuis sept ans, sur son lit d'hôpital. Sa mère lui parle par téléphone, puis son demi-frère s'adresse à lui. Vincent Lambert ne fait que déglutir et cligner des yeux. Ses proches, opposés à l'arrêt des soins, veulent démontrer qu'il est conscient.

"Pas un signe de conscience"

Le professeur Didier Payen, chef du service anesthésie-réanimation de l'hôpital Lariboisière, est formel. "Le mâchonnement n'est pas un signe de conscience mais de réflexe du tronc cérébral. Ça n'est pas un signe de conscience", assure-t-il à France 2. Le docteur Bernard Devalois, chef du service de médecine palliative à l'hôpital de Pontoise, renchérit : "L'état de son cerveau ne lui permet plus d'intégrer aucune information".

L'épouse de Vincent Lambert, dans un communiqué, se dit consternée par cette vidéo. Son neveu François dénonce une "propagande". Le 5 juin, la Cour européenne des droits de l'Homme a approuvé l'arrêt soins. Les parents de Vincent Lambert, opposés à cette décision, déclaraient qu'ils n'en resteraient pas là.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne