Affaire Vincent Lambert : la justice doit se prononcer

Le sort de Vincent Lambert de nouveau entre les mains de la justice. La décision sur l'arrêt des soins pourrait être rendue ce vendredi 20 avril, au tribunal de Châlons-en-Champagne.

La vie de Vincent Lambert est suspendue à une décision de justice. Ce vendredi 20 avril, elle pourrait décider de l'arrêt des soins. En 2008, cet infirmier est victime d'un accident de voiture. Tétraplégique, il souffre depuis de lésions cérébrales irréversibles. Pour les médecins, sa condition est sans espoir. Son épouse et une partie de ses frères et soeurs réclament l'arrêt des soins, mais face à eux, ses parents se battent pour le maintenir en vie.

Devant le Conseil d'État ?

Depuis cinq ans, les médecins ont choisi à quatre reprises d'arrêter les soins, sans jamais avoir pu mettre leur décision à exécution. Pour le neveu de Vincent Lambert, la situation n'a que trop duré. "J'attends juste une seule chose, qu'on soit en mesure d'éventuellement pouvoir appliquer la décision parce que là, ce sera vraiment une avancée", a confié François Lambert à France 2. Les parents ont demandé à être reçus par Emmanuel Macron. S'ils sont déboutés, ils pourraient faire appel devant le Conseil d'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne