Fin de vie : Jean Mercier jugé pour avoir aidé sa femme à se suicider

FRANCE 3

Jean Mercier, 87 ans, encourt jusqu'à cinq ans de prison ferme pour non-assistance à personne en danger. Son procès s'ouvre ce 22 septembre à Saint-Etienne.

Ce mardi 22 septembre dans l'après-midi, à Saint-Etienne, s'ouvre le procès d'un homme de 87 ans, Jean Mercier, poursuivi pour non-assistance à personne en danger. Il a aidé sa femme malade à mourir. À la veille de son procès, Jean Mercier, fatigué, miné par la maladie de Parkinson, jure qu'il veut faire face à la justice et qu'il ne regrette rien. Son avocat, quant à lui, va plaider la relaxe.

Fidèle aux dernières volontés de son épouse

Le 10 novembre 2011, Josiane Mercier s'est éteinte dans son lit après avoir avalé un cocktail de médicaments. A 83 ans, elle souffrait de dépression et d'une maladie osseuse incurable. Jean lui avait fait une promesse : celle de l'aider à mourir, le moment venu.

Aujourd'hui, Jean Mercier encourt cinq ans de prison ferme pour non-assistance à personne en danger. Il affirme qu'il assumera, quelle que soit la décision de la justice. L'octogénaire n'a qu'une seule certitude, celle d'avoir été fidèle aux dernières volontés de son épouse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne