En France, un pauvre sur cinq a moins de 30 ans

France 2

Sur le plateau de France 2, Alexia Mayer détaille le rapport de l'Insee, publié ce 17 octobre, journée du refus de la misère.

Que les enfants pauvres d'aujourd'hui ne soient pas les pauvres de demain, c'est le but d'Emmanuel Macron pour cette 30e journée du refus de la misère. Le président a rencontré des associations ce 17 octobre, elles devront attendre la fin d'une concertation dans plusieurs mois pour connaître les moyens alloués à ce combat. L'Insee publiait également aujourd'hui son rapport sur les chiffres de la pauvreté. On note une légère amélioration. "Les chiffres ont baissé. L'an passé, 8,7 millions de personnes étaient considérées comme pauvres, c'est moins qu'en 2015, où elles étaient 8,9 millions. Mais ce chiffre représente tout de même 13,9 % de la population qui vit sous le seuil de la pauvreté, fixé à 1 015 euros par mois", souligne Alexia Mayer, en direct sur le plateau de France 2.

La précarité touche aussi les enfants

Parmi ces pauvres, une majorité a moins de 30 ans. "Un Français sur cinq qui vit sous le seuil de pauvreté a entre 20 et 29 ans. Une précarité qui touche aussi les enfants. Un enfant sur cinq vit dans une famille pauvre et une famille monoparentale sur trois vit avec moins de 710 euros par mois", ajoute la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne