VIDEO. "Je dis, donc je suis" : en Seine-Saint-Denis, une prof de français développe l'éloquence de ses élèves

La réalisatrice Marie Bonhommet a filmé durant un an la classe de seconde de Mathilde Levesque, dans un lycée d'Aulnay-sous-Bois.

"Je m’en fiche que vous disiez 'wesh wallah', c’est vivant et c’est très bien ! (…) Mais ne vous tirez pas une balle dans le pied en renvoyant des comportements qui seront analysés." Aider les élèves à maîtriser les codes et à devenir acteurs de leur vie, c’est l’objectif de Mathilde Levesque, professeure de français dans un lycée d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

Dans ses cours, on parle de Pierre Bourdieu, de chant lyrique ou de sophrologie. Comme le montrent ces extraits du documentaire de Marie Bonhommet, Je dis, donc je suis, diffusé mardi 19 février à 23h40 dans "Infrarouge" sur France 2, on apprend donc à maîtriser la parole dans toutes ses dimensions. Objectif : participer à un concours d'éloquence à la fin de l'année. Loin des clichés qui collent à la Seine-Saint-Denis, ce film, tourné durant toute une année scolaire, nous fait découvrir des adolescents qui affirment leur expression et leur mode de pensée. 

Selon Mathilde Levesque, "ils ont appris, je crois, l’endurance, l’opiniâtreté et l'apport de ce que c'est que le travail". Donner les clés pour devenir des citoyens éclairés et accomplis : son pari est réussi.

Vous êtes à nouveau en ligne