VIDEO. Costa Rica : "L'apprentissage du chinois en plein essor"

Le Costa Rica, bordé par la mer des Caraïbes et l'océan Pacifique, est ouvert sur le monde. Ce petit pays d'Amérique centrale d'à peine 5 millions d'habitants regarde vers la Chine. Et l'enseignement du mandarin est en pleine expansion... Extrait du magazine "Un œil sur la planète" du lundi 11 mai.

Depuis deux ans, un quartier chinois a émergé à San José, la capitale du Costa Rica, et l'école chinoise a aujourd'hui les faveurs des habitants de ce petit État situé sur l'isthme centraméricain. Les professeurs de mandarin langue étrangère viennent de Chine pour faire la classe à des hispanophones tout à fait motivés.

Ce centre d'enseignement ne comptait que 6 élèves il y a dix ans et il en accueille aujourd'hui 150 chaque semaine. "Dans toutes les bourses du travail et les salons de recrutement, les entreprises demandent que les gens sachent parler mandarin", explique une professeure.

Des cours de chinois dès l'âge de 4 ans

"Savoir parler chinois permet d'avoir un meilleur salaire et il y a pas mal de travail pour les traductions. Oui, le chinois est ici la langue du futur. Les enfants sont inscrits très tôt pour se familiariser avec la langue", selon cette enseignante qui croule sous les demandes.

Des cours de mandarin sont dispensés à des enfants dès l'âge de 4 ans pour qu'ils progressent très vite. Dans des classes bondées, ils décryptent en chœur des idéogrammes dessinés sur un grand tableau. Ces enfants ont dû comprendre que leur avenir pourrait bien s'écrire dans la langue de l'empire du Milieu...

> Une vidéo extraite du document "Costa Rica : le pays le plus heureux du monde ?" diffusé sur France 2 dans Un œil sur la planète du 11 mai 2015, le magazine d'information dirigé par Patrick Boitet, présenté par Etienne Leenhardt et réalisé par Nicolas Maupied.

 > Autres temps forts : 
Costa Rica : "Ne pas avoir d'armée est une source de paix et de tranquillité" 
Costa Rica : "Une rente forestière tirée des crédits-carbone"
Costa Rica : "Quand un malade se dit béni d'être né dans ce pays"
Costa Rica : "Vivre centenaire sur la péninsule de Nicoya" 

> À lire également sur Géopolis :  
Costa Rica : La "démocratie verte" est-elle en train de perdre son âme ?

Vous êtes à nouveau en ligne