Une option "pompier volontaire" pour 23 étudiants de l'Université de Grenoble

Une option "pompier volontaire" va bénéficier à treize filles et dix garçons qui viennent de toutes les filières -écoles d'ingénieurs, médecine, Staps, musicologie- et qui font des gardes dans les casernes de toute l'agglomération grenobloise.

L'Université de Grenoble et le Service Départemental d'Incendie et de Secours de l'Isère ont signé mardi 28 septembre une convention. Celle-ci va permettre à vingt-trois étudiants de conjuguer leur vie d'élève et de pompier volontaire, rapporte France Bleu Isère.

13 filles, 10 garçons

Cette option "pompier volontaire" va bénéficier à treize filles et dix garçons qui viennent de toutes les filières -écoles d'ingénieurs, médecine, Staps, musicologie- et qui font des gardes dans les casernes de toute l'agglomération grenobloise et parfois aussi dans celle de leur région d'origine quand ils rentrent chez eux le week-end.