Téléphones portables : faut-il les interdire dans les lycées ?

Après la diffusion de la vidéo choc d'un élève qui braque une arme factice sur la tempe de sa professeure, un débat est relancé. L'interdiction du téléphone portable en milieu scolaire. Le ministre de l'Éducation souhaite maintenant que les lycées soient concernés.

Des mises en scène tournées en pleine classe et destinées à faire le buzz. Des pratiques que Jean-Michel Blanquer juge de plus en plus provocantes. Alors le portable est-il vecteur de violence ? Pour le ministre de l'Education, sans aucun doute. Il faut donc encourager son interdiction au lycée. "On voit bien qu'il est à l'origine de cyber-harcèlement, d'action de harcèlement contre un élève voire contre un professeur", a-t-il dit au micro de franceinfo.

Confronté au quotidien aux problèmes, les professeurs disent eux, avoir appris à encadrer les pratiques. "Il y a encore des dérapages, c'est certain. Mais globalement, face à cet objet nouveau, la communauté éducative s'est ajustée et donc on n'a plus besoin de prendre des mesures si coercitives", affirme Valérie Sipahimalani, du syndicat national des enseignements de second degré.

Les téléphones portables interdits dans les collèges depuis la rentrée

Dans les lycées, interdire le portable...Est-ce possible ? En théorie, oui. Chaque établissement peut le bannir dans son enceinte. Une mesure même vivement souhaitée par certains parents. Selon un père de famille, "ça permet à nos ados de se concentrer sur le travail".

En pratique, une telle interdiction est-elle applicable ? Pour Bruno Bobkiewicz, proviseur et membre du syndicat national des personnels de direction de l'Éducation nationale, cela nécessiterait des moyens considérables. Pour lui, "poser son téléphone portable dans une boîte à l'entrée, ce serait beaucoup trop complexe et coûteux". Depuis la rentrée, l'utilisation des portables est interdite dans les collèges.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne