"Stylos rouges" : seules quelques dizaines de personnes mobilisées en France pour la première manifestation nationale

Un manifestant \"stylo rouge\" à Paris, le 24 janvier 2019.
Un manifestant "stylo rouge" à Paris, le 24 janvier 2019. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

La manifestation parisienne n'a attiré que 80 personnes devant le ministère de l'Education nationale, selon la préfecture de police.

Une mobilisation extrêmement réduite. Seules quelques dizaines de personnes se revendiquant du mouvement enseignant des "stylos rouges" se sont rassemblées samedi 2 février dans plusieurs villes de France. 

La manifestation parisienne n'a attiré que 80 personnes devant le ministère de l'Education nationale, selon la préfecture de police. A Bordeaux, une quarantaine de "stylos rouges", selon les organisateurs, se sont rassemblés devant le rectorat où ils ont distribué des tracts. Une partie a ensuite rejoint la manifestation des "gilets jaunes" qui a attiré plusieurs milliers de personnes dans la ville. Des rassemblements étaient également prévus à Lyon et Nice, sans que l'on ait connaissance du nombre de personnes qui se soient déplacées.

A l'image des "gilets jaunes", le mouvement des "stylos rouges" se dit "détaché de toute appartenance politique et syndicale". Ses membres demandent, entre autres, le dégel du point d'indice, des augmentations de salaire, la limitation du nombre d'élèves par classe ou encore la fin des suppressions de postes. 

Vous êtes à nouveau en ligne