Seine-Saint-Denis : une marche blanche pour Kewi, tué à 15 ans

FRANCEINFO

Un millier de personnes se sont réunies aux Lilas (Seine-Saint-Denis) dimanche 13 octobre pour une marche blanche en hommage à Kewi, un adolescent tué à coups de couteau. Trois jeunes ont été écroués.

Une minute de silence pour rendre hommage à Kewi Yikilmaz, lycéen de 15 ans poignardé à mort aux Lilas, en Seine-Saint-Denis. Un millier de personnes se sont réunies dimanche 13 octobre pour une marche blanche en mémoire de l'adolescent agressé sous les yeux de collégiens voisins. Kewi Yikilmaz était pour certains un ami proche. Le 4 octobre, lors d'une rixe en marge d'un cours de sport, le jeune homme est tué aux Lilas (Seine-Saint-Denis). Trois jeunes de 14 et 15 ans sont interpellés, mis en examen pour assassinat en bande organisée.

Quatre ados tués en trois ans

Autour du lycée que fréquentait Kewi Yikilmaz, ce climat de violence inquiète. "J'ai déjà été très marquée l'an dernier par la mort d'un gamin de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) et à nouveau on est là pour un autre gosse", témoigne une maman. En trois ans, quatre adolescents de quatre communes du département sont morts au cours de rixes. De vieilles querelles de territoires dont on peine à trouver l'origine. "Il faut tous ensemble que nous brisions cette idée folle de tuer pour un territoire", explique Daniel Guiraud, maire (PS) des Lilas. Une violence entre villes voisines qui se cristallise autour du lycée Paul-Robert des Lilas. Le ministre de l'Éducation nationale doit recevoir cette semaine la famille de Kewi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne