VIDEO. Najat Vallaud-Belkacem refuse les "polémiques stériles"

ISABELLE SABOURAULT - FRANCE 2 et FRANCE 3

La nouvelle ministre de l'Education, qui a remplacé officiellement Benoît Hamon mercredi, est dans le viseur de la Manif pour tous et de certains responsables de droite pour son implication dans le dossier des ABCD de l'égalité.

Najat Vallaud-Belkacem refuse les "polémiques stériles" et souhaite se concentrer sur une école qui "soit un havre de paix". La première femme ministre de l'Éducation nationale a livré ses premières orientations mercredi 27 août, lors de la passation de pouvoir avec son prédécesseur Benoît Hamon.

Critiquée pour avoir défendu les ABDC de l'égalité

Dans le viseur de la Manif pour tous et de certains responsables de droite, qui lui reprochent d'avoir défendu les ABCD de l'égalité fille-garçon, la nouvelle ministre préfère se concentrer sur le dossier chaud de la rentrée : l'application généralisée des nouveaux rythmes scolaires dans toutes les écoles françaises.

Najat Vallaud-Belkacem a ainsi martelé qu'elle ne touchera pas, à quelques jours de la rentrée scolaire, à cette réforme polémique. 

Vous êtes à nouveau en ligne