VIDEO. Un maire supprime les activités périscolaires de son école

FRANCE 3

Le maire de Combs-la-Ville a mis fin aux activités périscolaires, prévues par la réforme du gouvernement.

La réforme des rythmes scolaires refait parler d'elle. À Combs-la-Ville (Seine-et-Marne), le maire de la ville vient de supprimer les activités périscolaires, prévues par la réforme.

Conséquence ? Les parents s'organisent. "Moi les jours où je bosse, ils vont plus longtemps à la garderie", explique une mère de famille, au micro de France 3. "Je suis obligée de les mettre à l'étude surveillée le soir, car c'est un peu compliqué de venir les chercher à 16h", souligne une autre.

"Cette réforme a été bâtie au canon"

Mais le nombre d'animateurs manquait pour les activités périscolaires. Elles ont alors pris l'allure d'une vaste récréation. "On se retrouvait avec des enfants qui étaient dans la cour, simplement en train de s'occuper", explique un parent d'élève, Christophe Minguet.

Le maire de la ville a donc tranché : fini les temps périscolaires. Les quatre journées et demie d'enseignement sont elles toujours respectées. "C'est bien la démonstration que cette réforme a été bâtie au canon", déplore Guy Geoffroy, le maire de Combs-la-Ville.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne