VIDEO. Mobilisation en baisse contre la réforme des rythmes scolaires

DOMINIQUE DUMAS ET YON BODIN - FRANCE 3

Professeurs des écoles, agents municipaux et parents d'élèves sont mobilisés, une fois encore, contre la semaine de quatre jours et demi.

Des classes vides et des manifestations, une fois encore. Instituteurs, agents municipaux et parents d'élèves se mobilisent contre la réforme des rythmes scolaires, jeudi 5 décembre. Plusieurs syndicats d'enseignants ont appelé à faire grève pour réclamer l'assouplissement du décret sur les rythmes dans le primaire (SNUipp-FSU, majoritaire), ou son abandon (FO, CGT, Sud, CNT).

La participation est cependant en baisse par rapport à la mi-novembre : 18,89% au niveau national et 15,64% à Paris, selon le ministère de l'Education, contre 23% au niveau national et 41% à Paris il y a moins d'un mois.

Dans la capitale, 195 écoles sur 663 étaient partiellement en grève et 31 entièrement, selon la mairie. Le SNUipp-FSU 75 tablait sur "plus de 30% de grévistes et au moins 40 écoles fermées". Au niveau national, le SNUipp-FSU estimait que près de 42% des instituteurs – sur la base de 77 départements – ne feraient pas classe.

Vous êtes à nouveau en ligne