VIDEO. Rythmes scolaires : des communes se regroupent pour partager la facture

S.SADONE, F.BOHN / FRANCE 2

Dans le Nord, trois communes voisines ont décidé de mutualiser leurs moyens pour recruter des animatrices et occuper les 400 enfants des différents groupes scolaires.

Pour les petites communes où les budgets sont maigres, l'organisation d'activités périscolaires peut être un vrai casse-tête. Dans le Nord, trois villages voisins (Clary, Bertry, Honnechy) ont décidé de mettre en commun leurs ressources pour offrir des activités variées et instructives aux enfants. Les communes ont décidé d'embaucher six animatrices qui travailleront à tour de rôle, un après-midi dans chaque ville. Des jeux de société, des activités sportives et du jardinage seront proposée aux 450 enfants de ces trois communes rurales.

Les parents devront payer 2 euros par après-midi

Pour Bertrand Lefebvre, le maire d'Honnechy, la mutualisation des ressources était essentielle. "Il est évident que si nous n'avions pas opté pour cette formule, les activités auraient été plus réductrices et se seraient plus apparentées à de la garderie", explique-t-il. La commune et l'Etat ne payent que les deux tiers de la facture. Les parents devront donc mettre la main à la poche et payer deux euros par après-midi d'activité.

Vous êtes à nouveau en ligne