Rentrée scolaire anticipée : il faut "bien penser les choses à travers le rythme de l'enfant"

Rentrée scolaire (photo d\'illustration).
Rentrée scolaire (photo d'illustration). (FRED TANNEAU / AFP)

200 élèves d'une école de la Drôme ont repris le chemin de l'école jeudi. Une expérimentation pour mieux étudier les rythmes scolaires, rappelle sur franceinfo Francette Popineau, porte-parole du syndicat des enseignants du primaire (SNUipp-FSU).

La rentrée scolaire va avoir lieu le 3 septembre. Toutefois, 200 élèves d'une école privée de la Drôme ont retrouvé leur salle de classe dès jeudi 23 août, 11 jours avant le délai légal. Francette Popineau, porte-parole du syndicat des enseignants du primaire (SNUipp-FSU), explique vendredi matin sur franceinfo, que c'est "une volonté du ministre [de l'Éducation] de permettre des expérimentations" comme celle de la Drôme. Elle estime qu'il faut avant tout "bien penser les choses à travers le rythme de l'enfant".

franceinfo : Les écoles peuvent choisir leur date de rentrée, une date différente de la rentrée officielle  ?

Francette Popineau : C'est une volonté du ministre [de l'Éducation] de permettre des expérimentations afin de revoir un peu l'organisation annuelle. Ce n'est pas quelque chose de très récent car on sait qu'il y a quelques années, lorsque l'on travaillait quatre jours, il y avait des récupérations sur les petites et les grandes vacances pour pouvoir organiser l'année.

Est-ce que raccourcir les vacances, c'est la solution pour raccourcir la journée ?

La solution, c'est de bien penser les choses à travers le rythme de l'enfant. Est-ce que 9 heures, c'est une heure d'entrée dans l'école qui est pertinente ? Est-ce que cela ne suppose pas pour les enfants dont les parents travaillent tôt, des heures de garderie avant la classe ? Il faut vraiment penser cela à partir du rythme de l'enfant, en concertation avec les familles, les enseignants, la collectivité. Le rythme doit être amélioré sur la journée, sur la semaine et bien évidemment, sur l'année. Nous dénonçons par exemple le fait que la dernière période soit beaucoup trop longue, entre les vacances de printemps et les vacances d'été. Elle peut aller jusqu'à 12 semaines.

Est-ce que les vacances d'été ne sont pas trop longues ?

Elles sont moins longues qu'elles n'étaient car certains rentraient à l'école le 15 septembre, il y a encore quelques années en arrière. Ces vacances ont un sens, elles permettent aux élèves de se ressourcer et d'être auprès de leur famille. C'est là qu'ils peuvent avoir un temps un peu plus long avec leur famille, d'autant plus pour les familles recomposées. La question n'est pas de se dire si l'été est trop long ou pas mais c'est comment on organise tout cela sur l'année. Cette discussion est devant nous et il faut l'avoir.

Vous êtes à nouveau en ligne