La réforme de rentrée scolaire, une vieille habitude française

FRANCE 3

Alors que le gouvernement inaugure sa réforme des collèges ce jeudi, France 3 s'est penchée sur plus d'un siècle d'idées politiques pour l'éducation nationale.

La réforme des collèges portée par Najat Vallaud Belkacem ne fait pas forcément l'unanimité pour la rentrée. De tout temps, les plans politiques n'ont pas toujours été bien accueillis. En 1882, Jules Ferry faisait adopter la première grande réforme de l'école qu'il rendait alors laïque et obligatoire de six à 13 ans. À l'époque, l'instituteur, surnommé "hussard de la République", est une figure respectée. 1968 marque le premier grand tournant et lance la volonté d'intervention politique dans l'éducation.

Une école inaboutie

De la réforme du collège unique des années 70 aux multiples plans des années 2000, les changements de cap ont souvent provoqué la colère de la rue. Certains épisodes restent marqués dans l'histoire comme 1997, lorsque Claude Allègre voulait "dégraisser le mammouth". Les changements les plus récents comme celui concernant les rythmes scolaires en 2013 ont régulièrement provoqué des polémiques. En 50 ans de réformes, l'école semble encore inaboutie en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne