Collège : Najat Vallaud-Belkacem continue de défendre sa réforme

FRANCE 3

À la Une du Journal du Dimanche ce 10 mai, Najat Vallaud-Belkacem défend une nouvelle fois sa réforme et répond aux nombreuses critiques dont elle fait l'objet.

Attaquée de toute part, Najat Vallaud-Belkacem défend encore et encore sa réforme du collège. À la Une du Journal du Dimanche ce 10 mai, elle rend coup pour coup et réitère tout d'abord ses critiques à l'encontre de ceux qu'elle avait qualifiés de pseudo-intellectuels qui relayaient "des contre-vérités avec une légèreté ahurissante, cautionnant de leur statut d'intellectuels des mensonges éhontés qui brouillent la compréhension".

4 000 postes seront créés

La ministre de l'Éducation nationale fait preuve de pédagogie rappelant qu'il n'est nullement question de supprimer le latin et le grec. "Aujourd'hui le latin et le grec sont suivis, en option, par seulement 18% des collégiens. Nous allons les réintégrer dans les 26 heures d'enseignement obligatoire", affirme-t-elle. Ces opposants critiquent la disparition de l'allemand. Là encore, la ministre rappelle la création de 515 postes. 4 000 postes seront créés pour accompagner la réforme du collège. La réforme s'appliquera à la rentrée 2016.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne