VIDEO. Contrôle continu du bac : Jean-Michel Blanquer assure qu'il n'y a "aucun trouble actuellement"

FRANCEINFO

Le ministre de l'Éducation nationale était l'invité de franceinfo mercredi matin. 

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a assuré mercredi 19 février sur franceinfo qu'il n'y avait "aucun trouble actuellement" alors que les épreuves communes de contrôle continu du bac, les E3C, se déroulent jusqu'à la fin de la semaine prochaine.

"En ce moment, vous avez les vacances de l'Ile de France et de l'Occitanie. Eh bien, vous n'avez aucun trouble actuellement, ce qui démontre d'ailleurs que dans cette histoire, c'était quelque chose d'assez ciblé géographiquement, a affirmé Jean-Michel Blanquer. Quand j'étais dans l'académie de Lille il y a quelques jours, l'ensemble des lycées, à une exception près, l'ont passé tout à fait normalement", a poursuivi le ministre.

Des blocages attisés "par des groupes politiques"

Depuis leur lancement le 20 janvier, ces épreuves suscitent la colère de plusieurs syndicats, de professeurs et de lycéens qui estiment que cette réforme du bac va aggraver les inégalités. Les blocages et les manifestations ont été "attisés très souvent par des groupes politiques", a dénoncé Jean-Michel Blanquer.

"Vous avez, par exemple dans le Val-de-Marne, des mairies souvent communistes qui ont l'habitude d'affréter des cars, de financer le fait que des personnes aillent protester et bloquer des établissements, a déclaré Jean-Michel Blanquer. C'est totalement scandaleux, avec un arrière-plan politique qu'on doit évidemment condamner. Ces personnes-là vont évidemment contre l'intérêt des élèves. Et partout où il n'y a pas eu ce genre d'actions, les élèves ont passé les E3C de manière tout à fait normale et donc on va les continuer dans la sérénité", a ajouté le ministre de l'Education nationale, appelant "chacun à respecter l'intérêt des élèves".

Vous êtes à nouveau en ligne