Baccalauréat 2019 : le bras de fer entre les enseignants et Blanquer continue

FRANCE 2

Alors que des correcteurs grévistes menacent de retenir des copies du baccalauréat, le ministre de l'Éducation nationale se veut rassurant.

Les résultats du baccalauréat 2019 tomberont-ils bien vendredi 5 juillet ? Fuites de sujets, correcteurs qui menacent de retenir les copies... Il faut dire que l'édition 2019 est plutôt perturbée. Les enseignants restent mobilisés contre la réforme du bac et du lycée, comme à Maurepas, dans les Yvelines, où une manifestation était en cours jeudi dans la matinée alors que les jurys harmonisent les notes avant leur publication.

Décision provisoire

Jean-Michel Blanquer se veut toutefois rassurant. "Si jamais une note manque, c'est celle du contrôle continu qui sera prise en compte. Une décision provisoire dénoncée par les enseignants en colère, car c'est justement contre l'importance du contrôle continu qu'ils se mobilisent", explique le journaliste de France 2 Sébastien Thomas en direct du lycée Dumont d'Urville, à Maurepas. "Les enseignants espèrent bien gagner ce bras de fer inédit qui se poursuit. Et même si cette solution trouvée par Jean-Michel Blanquer va sans doute sauver l'édition 2019, il y a fort à parier qu'elle va continuer de creuser un fossé entre une partie des enseignants et leur ministre de tutelle".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne