Baccalauréat : 125 000 copies pourraient ne pas être rendues avant la publication des résultats

FRANCE 3

Selon le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer, certains candidats au bac pourraient ne pas avoir leurs résultats, vendredi 5 juillet. Une conséquence du bras de fer qui oppose les syndicats d'enseignants à la loi Blanquer sur la réforme du lycée et du bac. Jean-Christophe Batteria est en direct devant le ministère de l'Éducation à Paris.

Face à la détermination des enseignants-correcteurs, le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer s'est montré plus prudent. "Il parle désormais de 'petits risques' de voir certaines copies non corrigées et certains résultats du bac non rendus d'ici vendredi 5 juillet. C'est une première historique pour un examen qui a été créé sous l'Empire en 1808", explique Jean-Christophe Batteria en direct devant le ministère de l'Éducation à Paris. 

>> Découvrez les résultats complets du Bac 2019 à partir du 5 juillet

125 000 copies seraient retenues

"Au ministère de l'Éducation, rue de Grenelle, à Paris, on affirme qu'il n'y a que 2,5% d'enseignants grévistes", poursuit Jean-Christophe Batteria. Selon les syndicats de ces mêmes enseignants, il y aurait 125 000 copies retenues sur quatre millions rendues. Le ministre a accordé 24 heures supplémentaires aux enseignants pour rendre leurs copies.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne