Réforme du bac

Le bac va changer en 2021. Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, présente une réforme de l'examen du baccalauréat, le 14 février 2018, en conseil des ministres.

Cette réforme du bac prévoit le remplacement de la dizaine d'épreuves habituellement passées par les lycéens par quatre grandes épreuves : un grand oral, un examen de philosophie et deux examens sur des majeures, en plus du bac de français toujours passé en classe de première. Ces épreuves compteraient pour 60% de la note finale, les 40% restants portant sur du contrôle continu. 

La réforme du bac semaine concerne les bacs généraux et technologiques (soit 70% des candidats). La filière professionnelle doit faire l'objet d'une mission distincte.
plus
Des lycéens passent l\'épreuve de philosophie, le 17 juin 2019, au lycée Pasteur de Strasbourg.

"Casse-tête logistique, inéquitable, discriminante" : pourquoi la nouvelle formule du bac inquiète

La réforme du baccalauréat entre cette année en vigueur pour les élèves de première

Contrôle continu du nouveau bac : le Snes-FSU dénonce "un niveau inédit d'impréparation" et demande la suppression de la session de janvier

8% des élèves de Première ont choisi cette spécialité dès cette année (ici, une classe au lycée Molière, à Paris).

"Tout le monde travaille sur informatique" : des lycéens racontent pourquoi ils ont choisi la nouvelle spécialité dédiée au numérique

OUVREZ LE 1 / FRANCEINFO (CANAL 27)

":ouvrez le 1" du mercredi 11 septembre 2019

Une élève de seconde, devant un rayon de manuels scolaires, le 25 août 2010.

"On a explosé le compteur des photocopies" : dans de nombreux lycées, les élèves n'ont pas reçu leurs manuels scolaires

La rentrée des classes dans une école primaire de Corbeil-Essonnes (Essonne), le 4 septembre 2017.

Maternelle, école élémentaire, lycée... Ce qui change à la rentrée 2019

Francette Popineau, co-secrétaire générale du syndicat SNUipp-FSU, lundi 2 septembre 2019 sur franceinfo.

Augmentation du salaire des enseignants de 300 euros : "C'est une petite entourloupe"

Des élèves passent le bac pendant l\'épreuve de philosophie dans un lycée parisien.

Lycée : une rentrée sur fond de réforme pour les élèves

Le sociologue Michel Fize dénonce le \"bachotage\" qu\'implique le bac (photo d\'illustration).

Réforme du lycée : "C'est toujours l'école de Jules Ferry en moins bien, et le coupable c'est le bac", dénonce un sociologue

Le ministre de l\'Education Jean-Michel Blanquer (g) et le Premier ministre Edouard Philippe, lors de la rentrée des classes dans une école de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), le 2 septembre 2019.

DIRECT. "300 000 enfants bénéficient du dédoublement des classes en CP et en CE1", annonce Edouard Philippe

Le ministre de l\'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, le 21 août 2019 à Paris. 

DIRECT. Rentrée scolaire : "L'école est à la pointe du progrès social de notre pays", affirme Jean-Michel Blanquer

   

Strasbourg : un lycée remplace les séries L ou ES par des classes Poufsouffle ou Serpentard, comme dans Harry Potter

Jean-Michel Blanquer, ministre de l\'Éducation nationale, sur franceinfo lundi 2 septembre.

La réforme du lycée ne reviendra pas sur "la fin des séries, le 60 % de contrôle final et le 40 % de contrôle continu" pour le bac, précise Jean-Michel Blanquer

profs inquiets réforme du bac

Rentrée scolaire : les enseignants inquiets face à la réforme du lycée

Dans une école de primaire, à Ramonville (Haute-Garonne), le 3 septembre 2013.

Rentrée : des professeurs inquiets face à la réforme du bac

La pré-rentrée au lycée Colbert, Paris X.

Première rentrée suite à la réforme du bac : "Il ne faut pas non plus le prendre comme quelque chose d'insurmontable"

Des lycéens dans une salle de classe lors de l\'épreuve de philosophie du baccalauréat, le 18 juin 2018, à Caen (Calvados). 

Rentrée : la réforme du bac inquiète les professeurs

871 000 enseignants du primaire et du secondaire ont fait leur pré-rentrée, vendredi 30 août. Suite aux réformes annoncées, des préavis de grève ont déjà été lancés.

Rentrée : les enseignants s'inquiètent de la réforme du bac

François-Xavier Bellamy, député européen Les Républicains, invité de franceinfo vendredi 30 août 2019.

VIDEO. Réforme du lycée : "Comme professeur du secondaire et comme élu, je ne la comprends pas", déclare François-Xavier Bellamy

Les horaires de rentrée des classes 2009 pour les lycées, inscrits sur un tableau d\'une classe du Lycée de Montesquieu, le 1er septembre 2009 à Bordeaux 

Éducation : la rentrée s'annonce politiquement mouvementée

Jean-Michel Blanquer à Paris, le 27 août 2019. 

Sondage : la popularité de Jean-Michel Blanquer s’effondre de 16 points par rapport à février 2018

Le ministre de l\'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, quitte l\'Elysée, le 28 août 2019.

Jean-Michel Blanquer promet une hausse "en moyenne de 300 euros" par an du salaire des professeurs en 2020

Marie-Hélène Plard, secrétaire départementale du Snuipp-FSU en Seine-Saint-Denis.

VIDEO. Annonces du ministre de l'Éducation nationale avant la rentrée : "Nous attendons des actes concrets", demande un syndicat d'enseignants

Le ministre de l\'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a donné mardi 27 août sa conférence de rentrée.

Conférence de presse de rentrée de Jean-Michel Blanquer : "Les mesures ont été mieux pensées", soutient le SNPDEN

Des élèves passent le bac pendant l\'épreuve de philosophie dans un lycée parisien.

Lycées : le cursus change dés la rentrée

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l\'Education nationale, à l\'Assemblée nationale le 12 septembre 2018.

Rentrée scolaire : tensions autour de la réforme du bac

Des lycéens dans une salle de classe (illustration).

Université d'été des enseignants : "Après la rétention des notes du bac, ça sera une rentrée de combat"

Des lycéens pendant l\'épreuve de philo le 17 juin 2019.

Recours en justice après le bac 2019 : "Les parents, à tort ou à raison, ont un sentiment d'injustice"

Épreuve du baccalauréat à Thionville (Moselle), le 17 juin 2019 (photo d\'illustration)

Baccalauréat 2019 : au moins 17 recours déposés devant des tribunaux administratifs par des candidats

Quelques 62 000 candidats sont toujours en attente vendredi 19 juillet 2019 d\'une proposition d\'affectation pour la rentrée prochaine sur Parcoursup. 

Parcoursup : 58 000 candidats toujours dans l'attente

1234567

Vous êtes à nouveau en ligne