VIDEO. Rentrée 2019 : l'augmentation de 300 euros annoncée par Jean-Michel Blanquer passe mal auprès des enseignants

À moins d'une semaine de la rentrée, Jean-Michel espérait envoyer un message d'apaisement en annonçant une augmentation de 300 euros par an pour les professeurs. Une annonce qui a cependant suscité la colère des enseignants, jugeant cette somme "dérisoire".

En pleine préparation de la rentrée, l'annonce de Jean-Michel Blanquer a un goût amer. Mathilde Eseinberg est professeure des écoles en région parisienne, l'augmentation annoncée de 300 euros ne suffit pas. "300 euros bruts par an, ça veut dire autour de 20 euros nets par mois. (...) Je crois bien que ça va augmenter la colère des enseignants, parce que c'est vraiment ressenti comme du mépris", explique-t-elle.

Les salaires des enseignants français en dessous de la moyenne des pays de l'OCDE

La France paie moins bien ces professeurs que les autres pays de l'OCDE. Par exemple, un enseignant du secondaire avec 15 ans d'ancienneté gagne en moyenne 33 704 euros par an, contre 98 760 euros au Luxembourg et 73 134 euros en Allemagne. C'est même en dessous de la moyenne de l'OCDE qui se situe à 41 790 euros. Avec ce coup de pouce à quelques jours d'une rentrée qui s'annonce tendue, le ministre de l'Éducation nationale espère néanmoins calmer la grogne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne