Jean-Michel Blanquer : la société française doit être unie derrière son école

FRANCE 2

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer est l'invité du journal de 20 Heures afin d'évoquer le rapport international qui pointe du doigt le niveau de lecture des écoliers français.

Selon un rapport international, les écoliers français ont de plus en plus de difficultés à apprendre à lire en comparaison avec les élèves d'une cinquantaine d'autres pays. Sur le plateau du journal de 20 heures, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer présente les mesures qu'il compte appliquer pour remédier au faible niveau des élèves français. "Nous devons prendre cette nouvelle comme un choc et agir immédiatement", annonce-t-il.

Unité nationale derrière l'éducation

Pour le ministre de l'Éducation nationale, il faut que la société soit unie derrière son école. "La France s'est souvent caractérisée par des querelles artificielles sur les questions d'éducation ; il faut une unité nationale sur ce sujet. Pour comprendre ce qu'ils lisent, les élèves doivent avant tout décoder, syllabe par syllabe. On a souvent opposé les deux, en réalité, les deux sont liés", précise le ministre. Aujourd'hui, un élève sur cinq sort de l'école primaire sans savoir lire, écrire ou compter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne