Éducation : une école du Puy-de-Dôme mobilisée contre la fermeture d'une classe

FRANCE 2

Le projet de loi de Jean-Michel Blanquer sur l'éducation est discuté à partir de lundi 11 février à l'Assemblée nationale. Dans le Puy-de-Dôme, les habitants de Job se mobilisent contre la fermeture d'une classe.

Pour interpeller le ministre de l'Éducation nationale, les parents d'élèves de l'école de Job (Puy-de-Dôme) bloquent l'établissement lundi 11 février. Ils refusent la fermeture d'une classe à la rentrée prochaine. "Ils ont prévu une classe de maternelle à 34 élèves et une classe regroupée de CP, CE1, CE2 de 24 élèves", indique Alexandra Beal, représentante des parents d'élèves.

Trop peu d'élèves selon l'académie

Selon les parents, ces classes surchargées remettraient en cause la qualité de l'enseignement. François Dauphin, le maire de la commune regrette également cette décision, d'autant que l'école rénovée récemment attirerait de nouveaux élèves. Alors que l'élu annonce 76 inscriptions dans l'établissement, l'académie estime que seuls 66 élèves feront leur rentrée en septembre 2019. Un chiffre trop faible pour maintenir quatre classes ouvertes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne